AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au café

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre au café   Mar 23 Déc - 20:10

Citation :
Can you feel it now
Can you feel it now
nam ni nomikomareta you ni
Pulling on my heart
Pulling on my heart
iki wo tome te wo nobashite

Baby kono sekai wa
kinou to wa chigau
anata no koto shika mienai
Baby my wish on a wing
kono sora wo saite
afureru hitotsu no kotoba de
Chanter du Trapnest était-il devenue une espèce d’habitude ? Depuis une semaine, les anciens titres de ce groupe habitaient constamment mon esprit. Si c’était à la limite leur dernier single je comprendrais mais là… Je maudissais en cet instant tout en le bénissant, Kojiro, le guitariste d’Hatsukoi, pour m’avoir fait découvrir ce groupe. J’adorais sa musicalité, le talent de ses musiciens et surtout les capacités vocales de leur chanteuse, Reira. J’avais été par deux fois les voir en concert depuis mon arrivée de Tokyo et j’avais été bluffée. Maintenant que notre groupe était passé pro depuis quelques mois, j’espérais à chaque fois rencontrer un des membres de Trapnest. Je les avais bien sur déjà croisé lors d’émission mais je n’avais jamais eu l’occasion de leur parler.

J’arpentai donc une rue du quartier de Shibuya tout en chantant doucement. Les passants devaient me prendre pour une folle ou une originale mais je m’en moquais. J’avais une dose de bonne humeur à dépenser en l’approche de mon prochain concert et il n’y avait qu’en chantant que je la libérais véritablement. Après quelques dizaines de minutes de marche, je regardai l’heure affichée sur mon portable. Il était 14h passée et je n’avais toujours pas mangé. J’aimais beaucoup me promener dans le quartier proche mon appartement et je voulais profiter de cette journée ensoleillée d’hiver. Il était donc hors de question de rentrer chez moi alors que j’allais passer l’après midi enfermé dans un studio d’enregistrement.

Je décidai donc de partir à la recherche d’un café où je pourrais me mettre en terrasse. Il n’y avait pas de vent ce jour-là, je n’avais donc pas peur de prendre froid. Car tomber malade était la chose que je craignais le plus en cet instant. Il ne fallait absolument pas que je perde ma voix alors que notre concert de la veillée du premier de l’an approchait. C’était la pire des choses qui pouvait m’arriver.

Je dénichai dans une des avenues de Shibuya, exactement le lieu que je recherchais. C’était un charmant café encore peu peuplé qui était légèrement en retrait par rapport à l’artère principale. Dans un sens, il était logique que peu de monde afflue dans les cafés à une heure aussi avancée. Quasiment personne ne déjeuner une fois 13h passée. Mais dans le milieu de la musique, les horraires étaient tellement impossibles que tout en était décalé. Je traversai donc la rue et allai m’installer sur une table libre. Un serveur ne tarda pas à venir me voir et je choisis pour l’occasion un macaron au café et un thé au caramel…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café   Mar 23 Déc - 20:49

    Voilà déjà deux heures que Takumi avait élu domicile dans ce bar, certes simplet mais à l'allure charmante, qui donnait envie de s'y attarder. Les serveurs ne mettaient pas des heures à prendre une commande, tout était servi rapidement, et de plus, c'était délicieux. Bref, un vrai paradis pour se nourrir rapidement et simplement, ou encore pour rêvasser après avoir passé un sacré bout de temps à travailler. Un verre d'alcool devant lui, la clope au bec, Takumi s'était installé en terrasse. Il aimait que rien ne vienne déranger sa tranquillité, et, la main appuyé contre le dossier d'une chaise, affalé sur la sienne d'une manière peu esthétique, les yeux à moitié clos, iil vantait les qualités de cet établissement. Sans doute reviendrait-il s'y nourrir très vite.

    Can you feel it now
    Can you feel it now
    nam ni nomikomareta you ni
    Pulling on my heart
    Pulling on my heart
    iki wo tome te wo nobashite

    Baby kono sekai wa
    kinou to wa chigau
    anata no koto shika mienai
    Baby my wish on a wing
    kono sora wo saite
    afureru hitotsu no kotoba de

    Takumi rouvrit les yeux, étonné d'entendre une chanson de son groupe entonnée par une jeune femme à la voix si jolie. Certes, elle n'égalait pas celle, hypnotisante, de la belle Reira, mais elle avait du charme dans son genre. Il jeta un regard aux personnes présentes autour de lui, et vit très vite celle dont il s'agissait. Jolie, aux longs cheveux auburn, aux grands yeux chocolat, et à la peau presque aussi pâle que celle d'un vampire malgré le temps, plutôt ensoleillé au Japon, elle marchait d'un pas décidé, sans doute inconsciente qu'elle passait sans doute pour une taré à chanter à tue-tête de cette manière ^w^.

    Takumi la suivit des yeux quelques minutes, chose qui n'était actuellement pas difficile vu le peu de clients qui attendaient encore leur repas, et la vit s'assoir non loin de lui. Elle avait malheureusement arrêté de chanter, pour commander un repas. Le jeune bassiste aurait parié tout ce qu'il avait : elle bossait dans la musique. Il hésita un petit moment avant de la rejoindre, mais à vrai dire, ce n'était pas la timidité qui étouffait le jeune Takumi. Il vida d'un trait son verre d'alcool, écrasa sa cigarette contre le cendrier avant de rejoindre la jeune fille à sa table.

    - Pourriez-vous me rechanter cette chanson ?

    Un grand sourire éclairait son visage, le rendant moins froid qu'à l'accoutumée, pendant qu'il dévisageait la jeune japonaise. Maintenant, cela lui revenait, et il n'y avait plus aucun doute : il l'avait déjà vu. Mais où ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café   Mar 23 Déc - 21:12

-Pourriez-vous me rechanter cette chanson ?

Je levai la tête en direction de celui qui venait de prononcer ces mots. Je m’aperçus alors qu’une personne s’était installée à ma table –et pas n’importe qui-. Moi qui étais tellement rêveuse, je ne l’avais ni vu ni entendu arriver. Je ne compte même plus le nombre de fois où on m’avait reproché mon manque d’attention et le fait que je sois toujours dans la lune. Comme je viens de vous le dire, ce n’était pas n’importe qui, qui venait de s’installer sur la chaise en face de la mienne. J’avais à ma table, Takumi, bassiste et leader du groupe Trapnest. Je ne pouvais être plus étonnée. Quelques minutes à peine auparavant, je m’étais retrouvée à fredonner une de leurs chansons et à penser à ce groupe. Comment aurais-je pu deviner qu’en ce début d’après midi d’hiver, j’allais rencontrer dans ce banal café une des personnes que j’avais à l’esprit ? Il n’y en a très peu des coïncidences comme celle là...

Tournant légèrement la tête à ma gauche, je vis une table inoccupée avec dessus, un verra vide et une fin de cigarette écrasée au fond d’un cendrier de verre. Vu le peu de monde installé au café, je devinai donc que Takumi devait être installé ici avant de me rejoindre. Vu la proximité de sa place précédente et la question qu’il venait de me poser, il m’avait bien évidemment entendu chanter avant que je ne passe ma commende auprès du serveur. Et il n’y avait nul doute sur le fait qu’il est reconnu l’air que je fredonnais. Comment aurait-il pu ne pas identifier l’un de ses propres morceaux ?


-« Monsieur le leader de Trapnest est-il narcissique au point de vouloir réécouter l’une de ses propres créations ? »

Demandais-je le regard pétillant de malice, un sourire en coin dessiné sur mon visage. J’aimais taquiner les gens, même ceux à qui je n’avais jamais parlés. J’espérais donc que Takumi ne prendrait pas mal ma remarquer. J’aimais parler et rencontrer de nouveaux visages mais j’avais peur de me montrer quelque fois trop familière. Mes manières enfantines et enjouées pouvaient dérouter certaines personnes.

-« Mais il est vrai que ce morceau est splendide. La mélodie parait moins jolie de ma gorge que dans celle de Reira mais j’aime beaucoup la chanter. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café   Mar 23 Déc - 21:25

    Des yeux ronds comme des billes s'étaient relevés vers lui, alors qu'il venait juste de s'installer à la table de la jeune femme. Elle paraissait extrêmement surprise, et il y avait de quoi. Même Takumi s'en rendait compte. C'est vrai qu'il ne comprenait toujours pas pourquoi est-ce qu'il était allé vers elle. Ce n'était pas son genre de ... mouai. En bref, il ignorait ce qui l'avait poussé à faire ça. La jeune femme parut vite se remettre de sa surprise, car elle enchaîna rapidement par une phrase des plus familières :

    -« Monsieur le leader de Trapnest est-il narcissique au point de vouloir réécouter l’une de ses propres créations ? »

    Un sourire se dessina sur son visage, pendant qu'il dévisageait (encore) la jeune femme. Elle n'avait pas froid aux yeux, visiblement. Takumi essayait vainement de retrouver le nom de cette "pas-si-inconnue-que-ça" qu'il avait déjà vue. Dans la rue ? Non. Dans un autre café ? Non plus. Il ne parvenait décemment pas à s'en rappeler.

    -« Mais il est vrai que ce morceau est splendide. La mélodie parait moins jolie de ma gorge que dans celle de Reira mais j’aime beaucoup la chanter. »

    Et voilà que la jeune femme se dénigrait toute seule. Les manières gentleman de Takumi lui hurlait de la rassurer sur sa belle voix, cependant, il n'aimait pas mentir, malgré tout. Et il était évident que Reira avait une façon de chanter ... indémodable, que jamais le jeune bassiste n'avait entendu nul part ailleurs.

    - Qui vous dit que c'est moi qui est créée cette chanson ? Je suis navrée de vous décevoir, mais celle-ci ne vient pas de moi. C'est Reira qui l'a écrite, de sa main si j'ose dire.

    Takumi sourit une fois de plus, et ressortit son paquet de clopes. Il fumait de plus en plus. Il s'apprêtait à en allumer une, quand il se rendit à nouveau compte de la présence de la jeune femme.

    - Est-ce que ça vous dérange ?

    Il désigna la cigarette qu'il tenait dans la main du bout du doigt, attendant une réponse. Voilà, il venait de se rappeler d'où il l'avait vu, et de qui elle était. Un tel minois ne s'oublie pas ! De toutes les manières, avec une voix comme ça, elle ne pouvait qu'être chanteuse. En revanche, Takumi avait beau se rappelait d'elle vaguement, il ne se souvenait tout de même ni de son nom, ni du groupe dans lequel elle oeuvrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café   Mer 24 Déc - 13:15

-Qui vous dit que c'est moi qui est créée cette chanson ? Je suis navrée de vous décevoir, mais celle-ci ne vient pas de moi. C'est Reira qui l'a écrite, de sa main si j'ose dire.

Dans ma réplique précédente, je voulais dire musicalement parlant. Je savais que Takumi n’écrivait des paroles que très rarement et que la charme de Trapnest résidait dans la beauté des textes de Reira. Cependant, je n’aimais pas les conversations qui suivaient un malentendu ; je les trouvai inutile. Je lui souris donc et répondis seulement d’un ton enjoué et chaleureux qui comme à mon habitude, était sincère :

-« Ah je suis désolée d’avoir fait ce contre sens. Si vous en avez l’occasion, si cela ne vous dérange pas, féliciter Reira de la part de Yu Cheng Mei ^w^ »

Il y a quelques minutes seulement, alors que j’étais en train de penser au groupe Trapnest, j’aurais tout donné pour avoir une discussion avec un de ses membres. Jamais je ne me serais attendue à avoir désormais Takumi à ma table ! Ce genre de coïncidence n’arrivait que très peu souvent dans la vie. Mais ces temps-ci, elles étaient tellement rapprochées que j’eu peur d’avoir utiliser mes dernières réserves de chance =/ La veille, j’avais rencontré Yasu de Blast au Jackson’s, lieu où j’avais l’habitude me rendre avant d’être passé pro [cf mon RP avec Yasu]. Depuis mon arrivée à Tokyo tout allait tellement bien pour moi que ça en était presque affolant. Tout allait beaucoup trop vite.

Est-ce que ça vous dérange ?

Me demanda Takumi alors qu’il s’apprêtait à allumer l’une des cigarettes de son paquet de Gitanes. La fumée ne m’importunait pas. J’étais habituée avec certains membres de mon groupe qui passaient leur temps à fumer. Tant qu’on ne me souffler pas dans le nez exprès, cela ne me gênait en rien. Je lui répondis donc tout en hochant mon index de la main droite en signe de négation –j’avais l’habitude de parler en faisant de gestes-.

-« Non non, cela ne me dérange absolument pas ne vous inquiétez pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café   Mer 24 Déc - 15:18

    -« Non non, cela ne me dérange absolument pas ne vous inquiétez pas. »

    Takumi lui sourit avant d'allumer sa cigarette. Il passa à nouveau un bras contre le dossier de la chaise vide à ses côtés, après tout, maintenant qu'il était calé, pourquoi pas se mettre à l'aise ? Yu Cheng Mei. Oui, maintenant , ça lui revenait. Ils s'étaient déjà vu sur des plateaux télé, obligés de répondre à des questions on ne peut plus stupides que posaient toujours les présentateurs. Pourquoi ne pouvaient-ils pas varier un peu leurs questionnaires ? Cependant, Takumi avait beau se plaindre, il était tout simplement heureux que leur groupe soit si connu. Et il n'aurait abandonné cette notoriété pour rien au monde, quitte à répondre vingt fois par semaine aux mêmes questions débiles et parfois embarrassantes. Quitte, même, à rester cloitré chez soit dans l'interdiction formelle de sortir à cause de la horde de fans hystériques qui les attendaient en bas de l'immeuble à chaque nouvelle chanson.

    S'abandonnant dans ses souvenirs, il repensa aussi à sa femme, la première fois qu'il l'avait vu. Hachiko, voilà un surnom qui lui allait à merveille. Et Takumi, ayant beau ne pas aimer Nana Osaki, se devait de reconnaître qu'elle avait du goût au niveau prénom. Bref, à peine avait-il ouvert la porte de l'appartement qu'elle s'était mise à pleurer tout son saoul et qu'elle avait lâché ses courses. Il n'avait jamais vu de tel entrain dans les yeux d'une de ses fans avant. Lorsqu'il reposa son regard sur la jeune femme à sa table, il s'aperçut qu'elle était en train de manger. Ne voulant pas la gêner, il examina la salle. Désormais, elle était presque vide, et il ne restait plus qu'un couple, attablé près d'une fenêtre. Cet endroit avait beau être calme, la décoration y était médiocre, et le manque de musique encore plus. La cuisine était séparée du reste par un simple rideaux de couleur rouge, dont la tête d'un homme dépassait largement. L'un des serveurs jetait un oeil aux personnes restantes, et il ne cachait en rien ses sentiments; il ne désirait plus qu'une chose : que tous aient terminés pour pouvoir enfin rentrer chez lui.

    - Dans quel groupe chantez-vous, Yu Cheng Mei ?

    Un peu plus et Takumi aurait croisé les bras pour être sur qu'il ne se trompait pas. Faite qu'elle soit bien chanteuse, faite qu'elle soit bien chanteuse ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café   Jeu 25 Déc - 12:25

-Dans quel groupe chantez-vous, Yu Cheng Mei ?

Telle une enfant gâtée et capricieuse, je fus quelque peu déçue qu’il ne sache pas dans quel groupe je jouais. Cependant, je ne le montrai en rien. Inutile qu’il me méprise à cause de mon comportement peu mature. Depuis que j’étais arrivée à Tokyo, j’essayais du plus profond de mon être à changer ces habitudes de petite princesse qu’étaient les miennes. Mais cela était difficile du fait que j’étais toujours chouchoutée, non plus par ma famille et les gens de ma maisonnée en Chine, mais par les membres d’Hatsukoi, notre manager ainsi que notre staff. Je ne voulais pas leur imposer mes caprices infantiles.

-Je fais partit d’Hatsukoi =)

Répondis-je en souriant avec dans l’esprit une certaine fierté. Je ne serai jamais assez reconnaissante à Takeshi, le leader, de m’avoir choisi ainsi qu’aux autres de m’avoir acceptée parmi eux. Ils étaient désormais ma famille. Je me rappellerai toute ma vie de ma réaction lorsque je fus sélectionnée dans ce groupe. Je ne me souviens pas avoir déjà connus pareil ravissement. Chanter était toute ma vie et ce fut Hatsukoi qui me permit de réaliser mon rêve. Notre passion commune nous avait tous rapprochés au-delà de ce qu’on aurait pu imaginer. Nous étions soudés et liés par une amitié très forte.

Takumi devait connaître ce sentiment puissant et agréable de faire partit d’un tout. Surtout lui en tant que leader, devait se sentir responsable des membres de son groupe et de son staff. C’était un fardeau que je n’aurais pu supporter c’est pourquoi en cet instant je ressentis un fort respect pour l’homme assis en face de moi. Grâce à sa force de caractère, à son géni et au talent à l’état pur de Reira, Ren et Naoki, Trapnest avait pu se hisser en un temps recors en haut du podium. Cela faisait trois ans qu’ils étaient passés pro. J’espérais sincèrement –bien que tous les médias parlent d’Hatsukoi et Trapnest comme des groupes rivaux-, que Takumi et les siens allaient pouvoir se relancer et se maintenir au sommet malgré le scandale qui les avait touchés. Je fus offusquée lorsque les médis parlèrent de la prétendue relation entre Reira et Shin de Blast. Non pas à cause de cette liaison en elle-même bien sur que. Mais parce que la presse ne respectait en rien la vie privée d’autrui. En quoi cela regardait-il l’opinion publique que deux jeunes gens s’aiment ? Cette médisance m’insupportait et me mettait hors de moi. C’était une des raisons que j’avais de ne pas avouer mes sentiments à Kojiro, le guitariste de mon groupe. Je détestais l’idée de devoir me cacher. Car après tout, je n’aurais rien fait de mal. Je ne voulais pas faire ce plaisir aux médias.


-« Je suis désolée du tapage qu’ont causé les médias sur votre groupe. Ce manque de respect des personnes et de la vie privée est tout bonnement inadmissible. C’est dans ces moments qu’on a envie de tout laisser tomber… Mais faire partit d’un groupe veut dire aussi penser aux autres et non qu’à soi-même. Malgré mon ressentiment pour les journalistes et leurs propos d’une bêtises affligeante, je sais rester à ma place ^w^ »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café   Jeu 25 Déc - 16:27


    -« Je fais partie d’Hatsukoi. »

    Ouiii, elle faisait bien partie d'un groupe ! Takumi retint un sourire de justesse, et relâcha un jet de fumée tout en tournant la tête. Ce n'était pas son genre de souffler ça dans la figure des autres, et lui même, ayant un père qui fumait, avait autrefois trouvé ça insupportable. Pourquoi donc l'aurait-il infligé aux autres ? Le sourire qui s'était infiltré sur le visage de la jeune Yu Cheng avait tout d'un air de fierté, de reconnaissance. Le genre de mimique très agréable à voir qui donne l'impression que l'autre ne vous regarde pas que comme une star, mais comme un être humain. D'ailleurs, étant chanteuse, heureusement qu'elle n'avait pas une telle adoration envers lui.

    -« Je suis désolée du tapage qu’ont causé les médias sur votre groupe. Ce manque de respect des personnes et de la vie privée est tout bonnement inadmissible. C’est dans ces moments qu’on a envie de tout laisser tomber… Mais faire partit d’un groupe veut dire aussi penser aux autres et non qu’à soi-même. Malgré mon ressentiment pour les journalistes et leurs propos d’une bêtises affligeante, je sais rester à ma place. »

    Un peu plus et Takumi aurait ouvert des yeux ronds de surprise. Il se contenta de s'étouffer avec sa fumée qu'il n'avait toujours pas recrachée. Reprenant peu à peu son souffle, il se demanda intérieurement ce qui l'avait poussé à dire pareilles choses. Certes, s'était la vérité et elle comprenait parfaitement la vie d'un groupe mais ... il y avait tout de même de quoi être surpris. Tak' écrasa sa cigarette sur le cendrier devant lui. Il commençait à penser sérieusement qu'avec cette jeune femme, il n'avait pas fini d'être surpris. Et malgré tout, il n'avait aucune envie de mourir. Il ne montra cependant pas son incompréhension, et décida de laisser tomber le sujet des médias (dont il parlait déjà trop avec Reira, Ren et Naoki) pour se concentrer plutôt sur la vie d'un groupe de rock, débat bien plus intéressant selon lui, qu'il avait bien envie d'emprunter avec Yu Cheng.

    - Effectivement, faire partie d'un groupe nécessite bien des sacrifices, et ça peut vous changer une personne, cependant on se rend compte que ça vaut toujours le coup.

    Takumi sourit gentiment. Les autres membres de Trapnest avait beau dire ce qu'ils voulaient, il s'était considérablement calmé depuis qu'il était devenu leur bassiste et leader. Un calme déroutant pour ceux qui le connaissaient avant, d'ailleurs. La musique avait toujours été son point fort, la seule chose qui pouvait le faire planer et lui donner envie de continuer de vivre. Sans ça, il n'aurait jamais survécu de son enfance des plus ... horrible. En fait, il s'agissait là de sa drogue, et il en était vite devenu dépendant. Tout comme de Trapnest. Il n'osait même plus imaginer dorénavant ce qu'il ferait sans Reira, Naoki et Ren. Ils étaient devenus une part de lui même, les seuls qui le connaissait vraiment, et qui, même malgré ça, ne le haissait pas.

    - Je peux vous dire avec certitude que mon groupe ... est ma vie. Je ne sais pas où je serai sans eux. Mais je suppose qu'il en est de même pour vous ?

    Takumi n'aimait pas beaucoup parler de sa vie, et préférait plutôt se concentrer sur celle des autres, voilà ce qui justifiait son changement d'attitude. Seuls Reira et Ren étaient au courant pour son enfance, et il n'avait absolument pas envie que d'autre le sache. Idem pour le mal qu'il avait eu à se "ranger".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre au café   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au café
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» ? Le café, ça tache ? | Alix & Ewen
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Café renversé,aquarium, asticots, moisissures...
» [Foot en Herbe] Le café du mercato en herbe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ N a n a & C i e :: | RPG | Tokyo City. :: Rues Piétonnes. :: Quartier Shibuya-
Sauter vers: