AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Juste le temps d’une nuit ![PV Membres de BLAST]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Juste le temps d’une nuit ![PV Membres de BLAST]   Sam 27 Déc - 22:52

Juste le temps d’une nuit !


    Ordre de passage :
    - Yasushi Takagi
    - Shinichi Okazaki
    - Nana Osaki
    - Nobuo Terashima


    Yasu poussa la porte de Gaia à 14h25 précisément. Il entra, comme d’habitude les mains dans les poches et ses lunettes sur le nez. Il avait dit à Nana, Nobu et Shin, qu’il fallait qu’il les voie d’urgence, mais ne leur avait pas encore dit pourquoi, car il savait que si il les avait préalablement prévenu par Mail, ils ne se donneraient même pas la peine de venir à cette réunion. Mais le pire rester à venir, enfin le pire…Se n’était pas vraiment le pire, il avait l’habitude de dissuader son membres pour pouvoir passer une soirée calme, presque agréable, et puis, se concert pouvait faire beaucoup de bien au groupe ! Le chauve sortit son paquet de cigarette, et en porta une à ses lèvres. Il chercha son feu et hic…Il n’avait pas son feu ! Chose étonnante ! Le chauve avait toujours son feu sur lui…Il chercha du regard si il y avait quelqu’un dans le coin, de sa connaissance, qui était susceptible d’avoir du feu. Il continua de longer le couloir de Gaia, cherchant quelqu’un, car il se douté, que, à par peu être Nana, et encore, les autres ne devaient pas encore être arrivé ! Il croisa un jeune stagiaire.

    - Eh petit, t’aurais pas du feu ?
    - Euh…euh…


    Le jeunot tâta sa veste. Son pantalon, et tout penaud, il releva la tête, encore étonné que le « grand chauve » lui ai adressé la parole. Quand Yasu reprit son chemin, un petit sourire en coin apparut sur son visage, au moins ce stagiaire pourrait dire, à présent qu’il avait « parlé » avec Yasushi de Blast. Il refourra sa main dans la poche de son pantalon, sa cigarette toujours aux lèvres, mais pas alluma. Cela commencé à la taquiner ! Il détester quand il n’avait pas son feu. Il croisa une jeune demoiselle en talons, il l’entendait du bout du couloir opposé. Un charmant sourire aux lèvres, il reposa sa petite question.

    - Mademoiselle, auriez-vous du feu ?
    - Bien sur monsieur.


    La jeune japonaise sortit son feu de son petit sac à main, et alluma son briquet, qu’elle porta, comme elle pu, enfin, plutôt, le plus haut qu’elle pu, vers la cigarette de Yasu. Les japonaises étaient plutôt petites, par rapport à se grand chauve…Il se baissa pour ne pas être impoli, et tira sur le filtre de sa cigarette. Il se redressa et recracha la fumée blanche fruitée.

    - Merci bien Mam’selle !

    Il reprit son chemin, mais sentit le regard de la jeune femme dans son dos. Un nouveau sourire apparus sur ses lèvres. Il s’arrêta devant la porte de la salle de répétition. Il s’adossa au mur d’en face, il comptait bien fumer sa cigarette tranquille, puisqu’ils n’avaient pas le droit de fumer à l’intérieur de celle-ci. Il regarda sa montre, 14h30, c’était l’heure, et la porte face à lui, s’ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Juste le temps d’une nuit ![PV Membres de BLAST]   Mar 30 Déc - 15:59

Shin décolla ses lèvres de celles de la jeune femme. Le portable en main, il quitta la chaleur humaine, pourtant si agréable, d’un air détaché, il était déjà 13h34. Un long soupir se fit péniblement entendre, pas que ça lui avait déplu, mais il fallait faire vite s’il ne voulait pas avoir droit à une morale par Yasu. Il se tourna en direction de la jeune femme et planta ses yeux bleu dans les siens ; le regard vide et dénué de sens. Elle semblait tourmentée, surement le fait qu’il n’était pas resté très longtemps. Il n’avait pas pour habitude d’aller chez des clientes à l’heure du midi, mais peu importe. Shin tourna les talons se dirigeant vers la salle de bain.

- Je prends une douche et j’y vais.

Shin ouvrit l’eau chaude à fond et se glissa sous le pommeau. Il se laissa basculer contre la paroi dans son dos et resta ainsi quelques minutes, presque inerte. L’air pensif lui collait magnifiquement bien au visage cela dit, mais ajouté à une pincée d’inquiétude, ça semblait être une toute autre chose. Pourquoi Yasu l’avait-il appelé ?
Shin se redressa brusquement, coupa le robinet et enroula une serviette autour de sa taille. S’appuyant sur le mur à proximité, la tête légèrement penchée sur la droite, il se contenta de contempler la jeune femme qui avait décidé de se rhabillé. Hm, jolie robe.

- Yumi-san, tu me prépares un Perrier s’il te plait ? ♥

Un fin sourire se dessina sur le coin de ses lèvres, il prit ses fringues qu’il avait laissées sur un coin du lit, et s’habilla. Il prit le verre que lui tendait la jeune femme et le bu en petites gorgées avant de remettre son briquet autour du cou. Shin lâcha un soupir discret, il était temps qu’il parte. Il glissa gentiment sa main dans les cheveux de Yumi-san avant de tourner les talons et de franchir la porte, bonnet, écharpe et lunettes lui camouflant le visage.

- Appelez quand vous voulez, Yumi-san.

Shin descendit les escaliers d’un pas décidé, il devait faire vite s’il ne voulait pas être en retard. Il savait que si c’était le cas, Yas-san ne serait pas content du tout, vu le mail qu’il avait envoyé. Et pourtant Shin n’avait pas vraiment envie de se presser. Et c’est donc avec toute la mauvaise volonté du monde qu’il arpentait les rues, les mains dans les poches, le regard fixé par terre, luttant contre le vent gelé qui lui fouettait le visage. Il s’arrêta un instant, en profitant pour s’acheter des clopes. Pas qu’il n’en avait plus, mais presque.
Bon, il était presque arrivé, c’était déjà ça. C’qu’il faisait froid aux approches de noël. C’est comme un temps improbable, une illusion, il n’était pas sensé faire si froid pourtant. La planète qui se dégradait ? Les doigts quasiment congelés, il avait quand même allumé une clope. Shin poussa dubitativement la porte de GAIA, ne se souciant même pas de l’heure. Qu’il soit en avance ou en retard, il s’en foutait. Ses yeux se relevèrent sur Yas-san tandis qu’il refermait la porte derrière lui. Un léger sourire s’afficha sur ses fines lèvres. Il enleva ses lunettes en le fixant.

- Bonjour, Yas-san.


D’après son expression, il pouvait dire qu’il ne devait pas être en retard. Tant mieux. Il mit sa clope entre ses lèvres d’un air détaché.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Juste le temps d’une nuit ![PV Membres de BLAST]   Dim 11 Jan - 14:27

Le portable de Nobuo vibra à l’instant même ou il sortait du Jackson Hole avec un Jackson Burger chaud emballer pour emporter entre ses doigts. Le jeune homme n’avait pas eue le temps de manger avant puisque le patron du disquaire chez qui il travaillait à temps partiel ne l’avait pas laissé partir avant qu’il n’est pris en charge la livraison de CD et d’avoir tout mis en rayon. Le jeune homme mordit un bout dans l’hamburger avant de sortir enfin sont téléphone de sa poche. Une petite enveloppe blanche clignotante sur l’écran lui indiquait qu’il avait ressue un mail.

De : Yasu
Viens à la GAIA c’est urgent !


Notre blondinet écarquilla les yeux. Le message était explicite mais c’était surtout le mot « URGENT » qui ne rassurait pas le jeune guitariste. Sans plus tarder, et pour ne pas être en retard, Nobu se dirigea en direction du centre pour prendre une navette qui le conduirait en deux trois temps mouvement à la Corp’ ! Arrivé à la station le tramway qu’il devait prendre partait dans 5 minute alors le temps d’attendre le jeune homme engloutis son déjeuner. Il monta dans le tram’ et s’assit sur un strapontin avant de voire une vieille dame monté. De suite le jeune homme se releva et lui proposa de s’assoir.

Merci mon garçon c’est très gentil !

Minauda la petite femme trapu par les années de vieillesse.

De rien, c’est normal.

Répondit t il avant de s’accrocher à la barre en fer. Quelques minutes plus tard la grosse machine s’arrêta tout près de la GAIA et Nobu descendit en souriant doucement à la petite dame qui ne l’avait pas quitté des yeux pendant tout le trajet. Regardant l’heur afficher sur une horloge dehors Nobu se mit à sprinter comme un malade a travers les rues pour arriver devant la porte de son agence à 14h32 pile. Il croisa la jeune secrétaire en service au pôle d’accueil qu’il salua poliment avant de descendre en sale de répète ou Yassan et Shin était déjà poser.

Salut les gars !

Dit-t’il le souffle entre couper. Il n’était presque pas en retard et rien que pour ça il était content. Regardant autour de lui il s’étonna de ne pas voir la grande prêtresse. Elle était toujours la première à arriver lors des petites réunions du groupe comme celle là. Au moins il n’était pas le dernier !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Juste le temps d’une nuit ![PV Membres de BLAST]   Dim 11 Jan - 16:01

    Ren etait deja partit quand je rentra a l'appartement. Vide, pour changer. Trapnest, le genre que j'étranglerais si j'en avais les moyens. Pourquoi ? Ba super simple, d'abord ils m'ont volés l'homme que j'aime, ensuite mon Hachi, et aujourd'hui, ils mettent en périle Blast. Raah zut ! Mon portable qui vibre en claironnant "Un nouveau rendez vous, un nouveau rendez vous ..." C'est Ren qui m'a appris a faire ça, a regler l'alarme sur cet appareil. Un sourir se dessine sur mes lèvres alors que je fourre l'appareil dans mon sac. Et moi qui lui répliquait qu'elle servait a rien son alarme, que je m'en souviendrais du rendez vous ! Genre je vais lui avouer qu'il m'a éviter de me faire étrangler par Yasu ! La porte de l'appartement se referme, et machinalement, je porte une cigarette a mes lèvres.

    Assise a l'arrière du taxi, j'observe les gens. Y a ceux qui courent pour pas arriver en retard a leur super réunion hyper importante, y a ceux qui regardent pas où ils marchent, trop captivés par l'écran de leur téléphone, et puis y a ceux qui hurlent parce que la circulation est bloqué. Ba moi, je me contentais de les observer, bercer par le ronflement du moteur, et la musique débile qu'écoutait le conducteur. Et lui il me répétait :

    "- Vous inquietez pas mademoiselle, on va bientôt arriver ... Vous inquietez pas !"

    Mais je m'inquietais pas. Il nous restais dix bonnes minutes pour atteindre les studios de Gaia, largement suffisant si les gens apprenaient a rouler a plus de deux a l'heure entre temps. Ba Yasu il va s'inquieter, il va se demander ce que je fais. Ba je boulverse la routine ! Ouais voila, pour une fois, j'arriverais a la bourre, et si il le faut, ba je rejoindrais la salle de repet' a pied. J'avoue, j'aime pas être en retard, surtout quand il s'agit de Blast. D'ailleur il me gonfle l'autre a vouloir que je reste calme !

    14h27, je balance a côte du conducteur l'arjent que je lui dois, et je sort en trombe de la voiture arreté par la circulation. C'est pas possible ! Ok'ey, maintenant, je m'inquiete. Enfin non, je m'inquiete pas, ça me gave ! Mais qu'ils se poussent tous ces gens ! Qu'ils arretent de hurler ! Moi j'en ais rien a faire de savoir que le chien de madame intel il s'est fait écraser par le camion de monsieur truc !

    Les portes de l'immense batiment de Gaia Musique s'entre ouvrent et une femme d'un certain age passe devant moi en boitillant. Maudite, je dois etre maudite ... D'un pas rapide, je pénètre dans le batiment.

    "- Salut ! Il est qu'elle heure ?

    La secrétaire paraissaitt amusé, et me lanca après un regard sur l'écran de son ordinateur :

    "- 14h42 mademoiselle Osâki, et les autres sont déjà ..."

    Pas trop difficile de deviner la fin de sa phrase, mais vu l'heure, ils devaient deja s'imaginer que je m'était fait écraser a la place du chat par le camion de monsieur truc, et il était préférable pour ma survie que je me dépèche, au moins un peu.

    Je pénétrais bientôt dans la salle de répetition où attendait dejà Yasu, Shin et Nobu. Ba moi qu'étais toujours en avance, c'est raté sur ce coup.

    "- Désolée pour le retard Yasu, le taxi avait pardu son accelerateur."

    Par habitude, je me tournais face Nobu et Shin, leur adressant un sourir avant de m'ssaeoir sur le rebord de la scene.

    "- Alors, c'étais quoi ton truc super important ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste le temps d’une nuit ![PV Membres de BLAST]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste le temps d’une nuit ![PV Membres de BLAST]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ N a n a & C i e :: | RPG | Tokyo City. :: Gaia Corp. :: Salle de Répétition.-
Sauter vers: